Guide pratique des petites réparations en plomberie

Certaines circonstances vous obligent à pallier vos soucis de réparation sans l’aide d’un plombier.Il vous faudra simplement adopter des méthodes simples pour repérer d’où provient une fuite.Les renseignements utiles au sujet de l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont en outre disponibles sur ce blog.

Détection de fuite : comment procéder ?

Un raccord qui fuit se traduit fréquemment par une hausse anormale de la facture d’eau comparé à votre moyenne de consommation. Cela signale la présence d’une fuite via votre système de raccord.

Stopper votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire le compteur, est la première mesure à adopter pour repérer la source d’une fuite. Patientez au moins douze à 24 heures avant de le réactiver

Il vous faudra en second lieu relever les indications du compteur au moment de la coupure puis dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux chiffres c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Coupez totalement votre système d’alimentation d’eau en stoppant le robinet niché au niveau du compteur, en aval. Ne le réactivez seulement qu’après douze à 24 heures.
  • Notez les indications de votre compteur. votre débit en eau se traduit en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des 12 à 24 h.
  • votre compteur une fois remis en marche consignez une nouvelle fois sur bloc-papier ce qu’il affiche. Le robinet doit être ouvert en même temps pour laisser circuler l’eau sans oublier de surveiller votre compteur d’eau . Quand ce dernier continue à tourner, cela signifie que votre système de canalisation d’eau fuit. Quand la fuite de tuyau est localisée, vous devriez stopper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-note ce que votre compteur d’eau a affiché ; il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver la valeur exacte de perte de volume d’eau. Divisez ce chiffre par douze ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour identifier cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

Marre des problème de fuite de canalisation ?Les astuces indispensables

Une fuite d’eau plus ou moins importante se loge au niveau d’un raccord ou d’un tuyau âbimé .

  • Obturation de tuyau fuyant cuivre : Quels produits privilégier ?

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont très efficaces pour réparer une fuite détectée au niveau d’ un tuyau cuivre .

  • Un raccord défectueux à l’origine d’une fuite : La bonne attitude à adopter

Pour réparer un problème de fuite à ce niveau là il va vous falloir éventuellement remplacer de joint.

  • Votre tuyau en cuivre libère beaucoup d’eau ? Bouchez- le avec du mastic

La conduite doit être abrasée en premier. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un torchon bien propre puis, poncez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage parfait, utilisez une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Morcelez le mastic pour en faciliter le moulage. Une fois cela terminé , vous obtiendrez ainsi un boulet de teinte harmonieux et pâteux . Le mastic peut être appliqué directement sur la conduite une fois prêt. Avec vos doigts, aplanissez le produit sur la zone de fuite que vous avez préalablement abrasée. Fais en sortes que ça tienne . Laissez sécher aussi longtemps qu’il faudra.

  • Les bonnes démarches à suivre pour calfeutrer un tuyau défectueux Cu en vous servant d’un ruban adhésif spécial

La première chose à faire consiste à rendre la conduite bien polie et propre. Une fois cela terminé, séchez votre tuyau. Utilisez du papier abrasif, de la toile émeri fine ou de la brosse métallique pour parfaire le polissage. Le chiffon permet un nettoyage efficace. Séchez-le en utilisant un sèche cheveux. La bande une fois prête pourra être appliquée immédiatement sur la conduite.

Une fuite d’eau au niveau du raccord a été responsable de la hausse de votre facture d’eau :

Comment pallier cela sans se faire assister par un plombier

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et repositionnez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le .

Colmater une fuite de canalisation sur une tuyauterie cuivre

Parfois il est difficile de détecter une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct par exemple , tout comme le problème peut s’agir d’un gel de tuyaux ou bien encore d’autre facteurs comme : la mauvaise qualité de soudage, une fabrication viciée Les solutions de colmatage à mettre en oeuvre varient selon l’importance de la fuite. L’utilisation d’ un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de remédier un simple suintement. Pour le cas d’une importante fuite, l’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire .

  • Mastic antifuite :

Il comprend 2 composants dissociés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin en barres ou également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable avec les doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Ruban adhésif antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

fuite-d-eau-sur-tuyau-pvc

Tuyau en PVC : que faire en cas de fuite

  1. Fermez votre compteur pour freiner la fuite.

Le compteur une fois stoppé , aucune eau ne doit continuer à circuler en amont de votre tuyauterie endommagée .

  1. marquez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

En vous servant de votre marqueur , commencez par pointer, de part et d’autre, les zones à tronçonner de la partie endommagée du tuyau en PVC.

  1. Ebavurez les segments résiduels :

Pour réussir le décapage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un papier abrasif, d’un cutter ou d’un simple couteau que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Vient le tour du dégraissage des zones de contact !

Prenez une feuille essuie-tout et trempez-la dans de l’alcool pour astiquer les manchons ; de même pour les extrémités restantes de la conduite sur 3 à 5 centimètres.

  1. Le dégivrage des champs de contact, c’est maintenant que ça se déroule

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle , il vous faudra le faire.

  1. Calibrez le morceau de tuyau à changer

D’abord, il vous faudra calibrer la partie défectueuse avant de la retirer de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 centimètre .

  1. Ca y est, le jaugeage est fait , il vous faudra maintenant découper le nouveau morceau de tuyau :

Préparez le tube de remplacement, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur des zones de coupe en vous aidant d’un feutre . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par tronçonner le nouveau tube . Après l’avoir fait , polissez- en l’extrémité .

  1. Préparez-en l’assemblage :

Avant d’intégrer le nouveau tronçon à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui immobilisent la partie la plus courte doivent être défaites pour l’enlever du mur.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie rassemblée par encollage des zones de contacts :

Pour encoller les zones de contact, vous avez 2 choix : Vous collez directement sur les surfaces déglacées soit dans les manchons, soit par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Les manchons doivent être raccordés au tube :

Les manchons une fois introduits aux extrémités du tube de rechange, saisissez-le à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

 Remplacement d’une chasse d’eau : recommandations pratiques

Vous avez décidé de remplacer votre ancienne chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du clapet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, il vous faudra enlever le couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra dénouer le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Il est temps pour vous de vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à quatre vingt dix degrés à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Faites en sortes que le joint soit totalement retiré du réservoir des toilettes afin d’ installer votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de votre WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté retirez le réservoir et reposez-le par terre . Le soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clef spéciale pour ce faire

  1. La seconde chose à faire quand il faudra installer une nouvelle chasse d’eau, c’est de replacer la réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être astiquée en premier. Remontez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau mais cette-fois à l’aide d’ une clé spéciale. Maintenant place au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela fait , la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Rétablissez le robinet et le flotteur :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, introduisez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé idoine, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. La mise en place de la chasse d’eau neuve ; c’est maintenant

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

Détartrer un chauffe-eau sans passer par l’intermédiaire du plombier

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : débranchez le chauffe-eau

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible du chauffe-eau électrique.

  1. Le chauffe-eau électrique a été débranché ? Maintenant il vous faudra le nettoyer

La vidange est nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau thermoplongée en nettoyant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le nettoyage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée

  1. Enlevez la résistance

La vidange une fois réalisée , démontez la résistance de votre chauffe-eau électrique . Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour enlever complètement la résistance de l’ appareil de chauffage.

  1. Le nettoyage de la résistance : avant-dernière étape du détartrage de votre chauffe-eau électrique

Pour nettoyer la résistance, utilisez simplement un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau électrique , commencez par rétablir la platine

Il suffit de réinstaller la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche réinstallé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau en marche.


Separator image Publié dans Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *